OSEF My Life : Quand un geek attend son cadeau de noël

EDIT : Après un petit somme (je tenais plus), la délivrance arrive aux alentours de 9h45. S’en est suivi une journée de montage, testage, benchmarkage et installage.

EDIT : 6h49 – Alors que la fatigue tend, autre check. Les 5 boiboites sont green pour la livraison

Ca s’annonce super green !

EDIT : 5H – Enième check tracking

EDIT : 4h25 – J’entame le coca, et j’appuie enfin sur publier.

EDIT : 4h – Je me rends compte que le post était en brouillon depuis le début.

EDIT : 03h et quelques – Je sonne Lagout. Après avoir suivi le live du lancement SpaceX, tout en parlant Kerbal, nous devisons sur le prix abusé de la RAM, du cours du bitcoin qui se prend une claque, ainsi que sur la religiosité de l’accueil d’une nouvelle bécane chez les geeks.

EDIT : 01h00 – Stock de vidéos youtube terminé. Je commence à attaquer la playlist, mes options s’effacent les unes après les autres. Je me sers un café.

EDIT : 23h30 – D’habitude, la soirée passe en coup de vent. Là, elle s’est installée sur le canap, s’est affalée après avoir défoncé le whisky, et a ouvert le paquet de cacahuètes, elle prend son temps.

EDIT : 20h – Sortie du turbin, la dernière ligne droite est lancée. Direction la maisonnée, et début du dispositif d’attente qui se présente comme suit :

-Le Laptop G552 et sa Manja-KDE déjà prêt. Un stock de vidéos youtube sur le bureau virtuel 1 et une playlist “Wait on Chronopost” de séries/films prête à dégainer sur la téloche

-Des boissons caféines, et mon “putain d’merde” quand j’ai remarqué que j’ai oublié d’acheter des capsules pour la cafetière. Heureusement Madame a dégainé le soluble qui fera le taf (tout en me taxant de gros taré, c’est du geeksplaining).

 

Il est des moments ou la folie guette. Quand un geek se prépare à réceptionner du nouveau matériel, c’est encore plus criant. Pour moi, après une bonne grosse dizaine d’années de fantasmes de silicium, le rêve devient enfin réalité. J’ai pu enfin commander une configuration digne de ce nom.

Je dis adieu à quelques années sur laptop (plus pratique avec mon mode de vie d’y a encore récemment) pour enfin lâcher les chevaux.

On part sur un I7-7800K (4.7 gigaponeys en mode turbo), 16 Go de DDR4 Jacky tuning RGB à 2666Mégaponeys, 2 SSD Samsoul de 500 gigots, une alim de 650 Watts (elle aussi Jacky Tuning) aux fesses parce que derrière suit une 1070Ti et un watercool AIO (feignasse inside, Jacky tuning également), le tout dans un Thermaltake p90 Core j’sais plus le reste.

Du très très lourd donc, et c’est avec une impatience non dissimulée, teintée d’un état d’éveil que même une valise de somnifères n’arriverait pas à assommer, que j’attends, mon fidèle laptop en ma compagnie.

J'aime
0